3.6

Milliards de l’ Union Européenne

1.4

Milliards du Royaume du Danemark

Gestionnaire du Fonds Agro-Industrie du PCESA

.

La réalisation des objectifs de la composante A nécessite des prestations de services d’appui-conseil qui passent par la mise en place d’un Fonds Agro-Industrie (FAI). Ce fonds est géré par le gestionnaire et ne finance qu’une partie du coût de l’appui conseil. L’autre partie devra être financée par les acteurs impliqués (opérateur économique, banque, producteur).

Le gestionnaire du FAI a en charge la coordination de la composante A auprès de la coordination nationale selon les textes du PCESA.

La composante A comprend la sous-composante A1, pour laquelle le Gestionnaire assure la maitrise d’ouvrage ainsi que la sous-composante A2, mise en œuvre par deux banques et une société de garantie.

Assurer la maîtrise d’ouvrage déléguée de la sous-composante A1. Elle est l’organe de gestion au quotidien de la sous-composante A1 ;
Assurer les résultats de la sous-composante A1 dans une manière proactive, e.g. par proposition de changements des procédures et des extrants prévus ;

Liste indicative des activités éligibles au fonds

  • A. Pour le bénéfice des opérateurs économiques : transformateurs, entreprises de commercialisation (Privé, Union,…) :

Dans une phase exploratoire/de prospection :

Exploration des opportunités ;
Sensibilisation des acteurs ;
Mise en relation des acteurs ;
Élaboration d’une stratégie commerciale pour des groupes d’acteurs.
Avant accord de crédit /d’investissement :

services d’appui conseil pour exploration : montage dossier, diagnostic entreprise,
étude marketing, plan d’affaires ;
appui schéma de financement et demande de financement,… ;

Coûts de constitution des garanties réelles (cotation des biens et frais d’hypothèque) ;
Etudes, sensibilisation et formation initiale des fournisseurs/producteurs ;
Etude de marché, de chaînes d’approvisionnement, de qualité ;
Appui au renforcement des capacités dans les domaines de la comptabilité, la gestion des stocks, la gestion du personnel… ;
Accompagnement dans le processus des normes /qualité afin de faciliter l’accès au marché.
Après accord de crédit / mise en œuvre du projet

services d’appui conseil – accompagnement pour la mise en œuvre du crédit / de l’investissement, structuration de l’entreprise, choix des équipements, processus industriel, normes, coordination des sous-traitant des services d’appui ;
appui outils de gestion, comptabilité,…. ;
Développement des outils et procédures ;
Appui pour des mesures d’appui au travail décent, responsabilité sociale et environnementale. RSE ;
Pour les technologies vertes et les innovations (50% % de l’équipement) ;
Pour des mesures facilitant l’exportation des produits de l’entreprise.

  • B. Pour le bénéfice des producteurs et leurs organisations :

Prise en charge pour la formation des producteurs aux itinéraires techniques et l’organisation des producteurs
Formation en nouvelles technologies, normes de qualité etc.
La formation et l’organisation des producteurs
Le petit équipement / intrants spécifique aux producteurs (max 50%). Apres une analyse des alternatives et de possible distorsion du marché: Financement des acteurs économique, et avec un co-financement des IMF ou autres : matériel de traitement spécifique, matériel de collecte et de conditionnement spécifique, etc…).

  • C. Pour le bénéfice des facilitateurs d’investissement / de crédit :

Renforcement de capacité en termes de procédures internes, de normes et qualité, des outils de gestion numériques.

Pour des fonds privés allant dans le même sens que les objectifs de la sous-composante, il est envisagé des appuis pour mener des études de marché, identification de client cibles, études spécifiques, etc.
Un appui spécifique sera possible pour les fonds privés qui souhaiteraient s’établir au Burkina Faso ; par exemple sous forme d’un montant garanti pour le renforcement de capacité des opérateurs économiques (avant que les opérateurs soient connus) ; aussi sous forme d’une prise en charge partielle du coût d’établissement du fonds lui-même.